• L'ADIL Du Doubs
  • LOCATAIRES PROPRIETAIRES
  • Rénover mon logement
  • L'observatoire du logement
  • le PDALHPD
  • Services en lignes

Les aides au logement

Dès que vous avez trouvé un logement, ayez le bon réflexe : adressez-vous à la Caisse d’Allocations Familiales ou à la Mutualité Sociale Agricole pour vérifier si une prestation peut vous être attribuée pour contribuer au paiement de votre loyer.

Suivant le type de logement que vous avez trouvé, vous pourrez obtenir une allocation logement (AL) ou une aide personnalisée au logement (APL).

L’APL

L’ APL est versée aux locataires d’un logement conventionné : un engagement lie le propriétaire à l’Etat, notamment pour la fixation du loyer.

Ce renseignement est en principe inscrit dans le bail et, en tout état de cause, le fichier immobilier conserve une trace de l’enregistrement, obligatoire, de la convention. La plupart des logements HLM sont conventionnés, ainsi que certaines résidences universitaires.

L’APL est calculée en fonction des ressources, des conditions de logement, de la situation familiale, de l’implantation géographique du logement et du loyer.

L’AL

Si vous ne pouvez prétendre à l’APL, la CAF analysera votre droit à l’allocation logement familiale (ALF), prestation destinée aux allocataires ayant des personnes à charge.

L’ALS

L’aide la plus distribuée aux jeunes reste l’allocation logement sociale ( ALS), elle est attribuée en effet à plus de 600 000 étudiants!

Cette aide est accordée à toute personne acquittant une dépense de logement, quels que soient son âge et sa situation professionnelle ou familiale, si elle dispose de ressources ne dépassant pas un certain plafond, qui varie selon la localisation géographique du logement.

A l’heure actuelle, ces trois aides ont de nombreux points communs :

- D’abord, elles ne couvriront jamais l’intégralité du loyer.
- Ensuite, ces aides sont versées sous réserve du respect de normes minimales de salubrité et de surface.
- Ces trois aides ne peuvent être versées aux descendants ou ascendants du propriétaire du logement ; autrement dit si vos parents sont propriétaires du logement qu vous occupez, vous ne pourrez pas percevoir d’aide au logement même si vous leur versez un loyer.
- Enfin, si vous êtes étudiant et que vous n’avez pas eu de ressources réelles, la CAF ou la MSA vont tenir compte, pour le calcul de ces aides, du plancher minimum de ressources annuelles défini chaque année par des barèmes.